La Nuée, écrit par Jérome Genevray & Franck Victor. Réalisé par Just Philippot.

La Nuée

Label Semaine de La Critique – Cannes 2020.

Prix du public et Prix de la critique au
28ème Festival International du Film Fantastique de Gérardmer.

Prix Spécial du Jury et
Prix d’interprétation féminine au 53ème SITGES.

Au cinéma en France et sur Netflix monde en 2021.

« Synthèse réussie entre cinémas de genre et d’auteur, dans la lignée de Cronenberg. » (Télérama)

« Un film de genre puissamment ancré dans le contemporain d’un monde paysan qui se meurt. On est entre Les Oiseaux (1963), d’Hitchcock et La Mouche (1986), de Cronenberg. » (Le Monde)

« La Nuée renouvelle le cinéma de genre en France » (Ecran Total)

« Thriller agricole, chronique familiale, portrait féministe… La Nuée est un film impressionnant de densité et de maîtrise. » (Trois Couleurs)

« La Nuée est un diamant noir » (Technikart)

«  La Nuée débute avec l’âpreté d’un Ken Loach avant de basculer dans le fantastique et l’horreur. Avec des personnages touchants, magnifiquement interprétés. Bravo à @semainecannes d’avoir déniché cette nouvelle pépite du cinéma de genre après #ItFollows et #Grave » (Philippe Rouyer, Revue Positif & Le masque et la Plume)

Ecrit par Jérome Genevray & Franck Victor, d’après une idée originale de Jérôme Genevray. Réalisé par Just Philippot, avec Suliane Brahim et Sofiane Khammes.

La Nuée a obtenu l’avance sur recette « film de genre ».

Sélectionné à la résidence d’écriture So Film / Canal + / CNC / Wild Bunch parmi 600 projets. Co-écriture avec Franck Victor. 
Aides au développement CNC et région Aquitaine (2018).
Avance sur recette commission « film de genre » du CNC.
Finaliste 2019 « Grand Prix du scénario – SOPADIN« .
Creative Europe Programme – MEDIA of the European Union.
Production Capricci et The Jokers.
Coproduction ARTE Cinéma, avec la participation de Canal +.

Interview au Festival d’Angoulême par Daniela Lumbroso :

L’affiche :

– Augustin TRAPENARD (France Inter) : « Une électrisante et mordante révélation. »
– Simon RIAUX (ECRAN LARGE) : « La jeune Marie Narbonne est formidable. »
– Marie SAUVION (TELERAMA) : »Le film est bref, très tenu, tout y est vertueux. »
– Lily BLOOM (TROIS COULEURS) : »La montée du fantastique se fait de manière organique en épousant le jeu à fleur de peau de Suliane Brahim. »

Emission « Le Cerle » sur Canal +, du 7/11/20.

– POSITIF : « Une des rares réussites du cinéma français dans le domaine du fantastique. Une réussite aussi surprenante qu’indiscutable. »
– L’ECRAN FANTASTIQUE : « LA NUEE mêle avec intelligence et sensibilité drame social, questionnement sur l’activité humaine et film de monstre. »
– PHOSPHORE : « Un film qui fait flipper, réfléchir et découvrir Suliane Brahim, géniale en éleveuse d’insectes. »
– MADAME FIGARO : « Quelque part entre GRAVE, TAKE SHELTER et PETIT PAYSAN, LA NUEE associe habilement drame rural et film fantastique, en misant davantage sur l’intime et l’atmosphère apocalyptique que sur le gore. Un bel exemple du renouvellement du cinéma de genre français et l’explosion sur grand écran de Suliane Brahim, magnifique actrice. »
– VSD : « Incroyable mais vrai : voici enfin un film d’horreur français digne de soutenir la comparaison (scénario, mise en scène, bande-son et effets spéciaux compris) avec les meilleures réussites du genre. »
CLOSER « Si vous frissonnez (tout en réfléchissant) devant les films de David Cronenberg, si GRAVE vous a délicieusement terrorisé, ce film de genre français très réussi (c’est rare…) vous fera striduler de peur et de plaisir mêlés. »

Revue de presse papier

Mes autres projets d’écriture de scénarios de long-métrages et de séries.